Incontournables et alentours

Encore plein d'iD pour en prendre plein les yeux : les incontournables du Dévoluy et des alentours

 

À découvrir dans Le Dévoluy

 

Le Pic de Bure et son observatoire

 

Depuis le sommet du Pic de Bure à 2 709 mètres d'altitude, la vue panoramique vaut le déplacement : par temps clair, le regard embrasse les massifs des Écrins, du Vercors et la montagne du Lubéron au sud !

Perché à 2550 mètres d’altitude, le plateau de Bure abrite un observatoire qui capte les ondes radio. Là se dressent six immenses « tournesols de métal » sortis tout droit d’un film de science fiction. Ces cinq antennes de quinze mètres de diamètre appartiennent à l’observatoire du Pic de Bure, édifié par l’IRAM (Institut de Radio Astronomie Millimétrique) en 1977 et opérationnel depuis 1981. L’observatoire ne se visite pas.

 

Le Col du Noyer, entre Dévoluy et Champsaur

 

Culminant à 1664 mètres au col du Noyer, cette route pittoresque qui relie le Champsaur à Saint Étienne en Dévoluy est ouverte quelques mois par an. Elle fut construite en 1850 en transformant le sentier muletier qui était jadis l’un des accès au Dévoluy le plus emprunté. Le refuge du Col du Noyer a été inauguré en 1858. Il doit son nom à Napoléon qui, pour remercier la population des Hautes-Alpes de l’accueil qu’elle lui réserva lors de son retour de l’Ile d’Elbe, légua une coquette somme au département qui l’utilisa plus tard à la construction de refuges sur des cols d’accès difficiles.

Le sommet du Col offre un panorama saisissant avec d’un côté les crêtes arides du Dévoluy, et de l’autre, l’ample vallée du Drac marquetée de cultures.

Le 14 juillet 2010, le Tour de France est passé dans le Dévoluy par le Col du Noyer, et ce fût un grand succès !

Le Col du Noyer est fermé en hiver.

 

Les Gorges des Étroits

 

Le site des Étroits, exposé plein sud et situé à l’entrée du village de Saint Étienne en Dévoluy, est un site d’escalade remarquable. Magnifique et profonde… admirez l’extraordinaire fissure (40 à 60 m de profondeur, 2 m de largeur seulement par endroit) que la rivière a taillée dans le roc. Des dalles, des fissures, des surplombs, du 3a au 7b, cette falaise école offre une grande diversité de choix sans oublier les voies d’initiation idéales pour dégourdir les jambes de vos enfants.

Une via ferrata a été aménagée au cœur du Défilé… Cette voie longue de 1300 m est ouverte à tous. A plus de 50 m au-dessus de la Souloise, un pont de singe de 14 m de long permet de passer d’une rive à l’autre.

 

Mère Église, chapelle du XIe siècle

 

La Mère-Eglise, d'architecture Romane, est située sur la commune de Saint Disdier dans le massif du Dévoluy. Elle est l'une des plus anciennes chapelles des Hautes-Alpes ! Classée monument historique depuis 1927, Mère-Eglise a été construite par les moines clusiens. Témoin de l'implantation de la vie monacale en milieu montagnard, elle est également l'une des représentantes aux proportions modestes de l'art roman dont la recherche est toute orientée sur le symbole, sur les liens entre le visible et l'invisible, sur le dépassement de la matière, sur l'au-delà et sur la nature humaine.

Son clocher en pierre et son toit en chaume lui confèrent tout son charme. A l'intérieur s'admirent des fresques magnifiques... Chaque été, ses pierres vibrent sous les archers inspirés de musiciens venus de tous horizons pour le Festival de Musique en Dévoluy.

 

La Source des Gillardes

 

La source des Gillardes est la seconde source de France après la Fontaine de Vaucluse. Des grandes Gillardes jaillissent un chaos d’énormes blocs dans le défilé de la Souloise, qui s’étale sur une trentaine de mètres. 

Si les deux torrents du massif, la Souloise et la Béoux, sont loin de collecter la totalité des eaux précipitées (pluies et neige), les lapiaz (roches calcaires fissurées) facilitent l’infiltration de l’eau qui accomplit son travail de dentellière. Il en résulte une circulation souterraine active qui se révèle par la double résurgence de type vauclusien à la sortie nord du Dévoluy : Les Gillardes. Après les fortes pluies et lors de la fonte des neiges, elles peuvent «cracher» jusqu’à 56 m3 / seconde !

À admirer également, la falaise des Voûtes de 450 mètres de verticalité où nous avons eu le plaisir de voir grimper René Desmaison.

 

Aux alentours

 

Le Buëch, entre Alpes et Provence

À 30 minutes du Dévoluy.

 

Cette vallée au cadre naturel préservé est un trait d’union entre la Provence et les Alpes, au Sud du Dévoluy. Le Pays du Buëch s’étend le long de la rivière du même nom, à cheval sur les départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute Provence. Vous pourrez vous balader sur les marchés provençaux, au grè des rues des villages perchés et vous étonner des curiosités de la région.

Randonnez à pied ou à cheval sur les nombreux sentiers du Buëch, roulez en VTT dans l’espace VTT-FFC ou sur l’Espace Cyclosport, grimpez sur les fameuses falaises d’Orpierre… Tous les sports de nature se retrouvent dans le Buëch ! 

L’eau est au coeur de cette vallée : pêche, sports d’eau vive ou tout simplement détente au bord des plans d’eau sous un soleil présent 300 jours par an. Rien de tel pour décompresser ! Sans oublier l'aérodrome du Chevalet et ses compétitions aériennes.

À ne pas manquer : le plan d'eau de Veynes, le Château de Montmaur, l'Écomusée du Cheminot, les Gorges de la Méouge, le village de Serres. 

 

Site de l'Office de tourisme de Veynes

 

Le Champsaur Valgaudemar, deux vallées, deux ambiances 

À 30 minutes du Dévoluy.

 

L’une douce, l’autre vertigineuse, les vallées du Champsaur et du Valgaudemar s’opposent par leurs caractères et offrent un panel d’activités les plus variées aux portes du Parc National des Ecrins. Le Champsaur déploie des plaines verdoyantes bordées à l’Ouest par le Dévoluy. Les haies de son bocage de montagne abritent et préservent une faune et une flore particulièrement riches.

Détendez-vous au bord du plan d'eau de Saint Bonnet, dégustez les produits du terroir ou sillonnez la vallée grâce à ses nombreux itinéraires de randonnées pour les petits et les grands. Le Valgaudemar est une vallée de haute montagne, glaciers et paysages himalayens se dressent dans le ciel bleu des Hautes-Alpes. Randonnées, sports d’eau vive et panoramas à couper le souffle vous y attendent.

À ne pas manquer : le Voile de la Mariée, les Oulles du Diable, la Laiterie du Col Bayard, le Golf de Gap Bayard, la Maison du Berger et les marmottes de Prapic. 

 

Site de l'Office de tourisme du Champsaur Valgaudemar

 

Gap, la Capitale douce 

À 45 minutes du Dévoluy.

 

Gap est la préfecture des Hautes-Alpes. Ville alpine aux accents méditerranéens, son marché attire les étals bien au-delà des limites du département, le mercredi et surtout le samedi matin.

Concerts, animations, musées, expositions, balades en calèche, piscines… il y a de nombreuses choses à voir et à faire dans la plus haute préfecture de France. Pour préserver l’environnement et pour votre confort, on peut y circuler en bus gratuitement !

À ne pas manquer : le Domaine de Charance, le Musée Départemental, les chasses au trésor, et les Noctunes de Gap en été.

 

Site de l'Office de tourisme de Gap

 

Tallard, l'air et le temps

À 1 heure du Dévoluy.

 

Situé à moins de 5 km de la sortie de l’autoroute A51, le village de Tallard allie histoire et technologie de pointe, avec l’aérodrome le plus important des Hautes Alpes et son château médiéval classé monument historique.

Grâce à un cadre naturel exceptionnel vous pourrez pratiquer de très nombreuses activités sportives de nature et notamment grimper sur la fameuse falaise de Céüse, réputée dans le monde entier.

L’Itinéraire des Villages Perchés et la route des Fruits et des Vins passent par Tallard où les vergers bénéficient de l’ensoleillement exceptionnel des Alpes du Sud.

À ne pas manquer : l'aérodrome de Tallard (pour un saut en parachute !) et le Château de Tallard. 

 

Site de l'Office de tourisme de Tallard 

 

Le Lac de Serre-Ponçon

À 1h15 du dévoluy.

 

À cheval sur les départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence, le lac de Serre-ponçon est la plus grande retenue d'eau de France. Alimenté par la Durance et l'Ubaye, ce grand lac a tout pour plaire: lové dans un paysage grandiose, il bénéficie de l'ensoleillement exceptionnel des Alpes du Sud et vous offre une multitudes d'activités. C'est le lieux idéal pour se prélasser au bord de l'eau, se baigner ou pratiquer des activités aquatiques: voile, planche à voile, ski nautique, bateau à moteur, canoë-kayak, pédalos, bouée tractée... Vous n'aurez que l'embarras du choix ! Le bateau "Le Serre-Ponçon" vous emmènera faire une promenade commentée autour du lac. Aux abords du lac, se dressent les demoiselles coiffées, curiosité géologique. Les randonnées sont nombreuses et offrent un magnifique panorama sur le lac et les montagnes.

À ne pas manquer : Le Parc Animalier de Serre-Ponçon, pour observez les animaux emblématiques de la montagne, Apiland et son musée du miel, Le muséoscope du Lac qui vous contera l'histoire du lac de Serre-Ponçon.

Site de l'Office de Tourisme du Pays du Savinois Serre-Ponçon

 

L'Isère, bienvenue dans les Alpes du Nord 

À 30 minutes du Dévoluy. 

 

Le département de l'Isère borde le Nord du massif du Dévoluy. C'est un territoire de contraste avec ses plaines verdoyantes au Nord-Ouest et ses montagnes alpines au Sud-Est. Aux alentours du Dévoluy, nous vous invitons à découvrir quelques unes des curiosités sud iséroises, telles que la Maison du patrimoine de Pellafol ou le Sanctuaire de Notre-Dame-de-la-Salette. Flânez dans les rues du village de Corps, visitez son petit patrimoine moyenâgeux, et faites une pause pour vous restaurer. Les amateurs de sports de nature ou ceux qui ont envie de se ressourcer iront faire un tour du côté du Trièves ou du Lac du Sautet.

À ne pas manquer : le lac du Sautet, Notre Dame de la Salette, la Maison du patrimoine de Pellafol, le Trièves. 

Site de l'Office de tourisme du Trièves et site de la Ville de Corps